Le groupe


Le groupe de percussions japonaises NIKA TAIKO a été fondé à Paris en 2015
par Annabelle Liberge et Diana Cavalieri.

Issues de formations artistiques, musicales et scéniques, elles se sont rencontrées au sein de l’association Wadaiko MAKOTO, où elles ont appris la pratique traditionnelle du wadaiko enseignée
par Mariko Kubota-Sallandre.

Quelques années plus tard, une envie commune de création et d’ouverture, les a incitées à pratiquer le wadaiko de manière indépendante, tout en conservant les valeurs qui leur ont été transmises.

Aujourd’hui, la normande et l’italienne revisitent le tambour japonais en improvisant et en composant des œuvres originales mêlant des rythmiques traditionnelles et contemporaines. Elles partagent et transmettent leur passion du taiko que ce soit sur scène lors de prestations publiques et privées, ou en collaborant avec divers artistes tels que danseurs, musiciens, vidéastes…

Au fil des ans, le répertoire s’étoffe, le style évolue et le groupe s’agrandit : chaque nouveau membre apporte à NIKA TAIKO une énergie et une couleur particulières.

Les membres


Annabelle Liberge

Annabelle Liberge

Fondatrice & directrice artistique

Formée au conservatoire de Musique du Havre, Annabelle Liberge étudie le piano et prend, dès son plus jeune âge, plaisir à la composition. Plus tard, elle quitte la Normandie pour étudier la création numérique à l’école des Gobelins de Paris.

Des découvertes culturelles lors de voyages à l’étranger la poussent à remettre la musique au premier plan. La révélation a lieu en 2009 à Paris, à l’occasion d’un concert du groupe Kodō, auquel elle assiste de retour du Japon.

Lire la suite . . .

Touchée en plein cœur par la puissance et la finesse du son des tambours japonais, leur vibration, la précision et la beauté des mouvements, Annabelle rejoint dans la foulée l’école de wadaiko de Mariko Kubota-Sallandre.

Elle découvre alors l’exigence de la pratique, d’une discipline proche des arts martiaux et de la danse. Le rapport à la fois brut et sensible avec l’instrument lui apprend beaucoup sur elle-même. Cette expérience marque le début d’un nouveau parcours personnel puis professionnel.

Aujourd’hui, Annabelle poursuit son travail de recherche, d’improvisation et de composition au-delà même du taiko, pour faire vivre aux spectateurs comme aux artistes des émotions intenses.

^ Réduire le texte

Diana Cavalieri

Diana Cavalieri

Fondatrice & directrice artistique

Née à Rome, elle débute la danse classique à l’âge de 4 ans et complète sa formation en danse jazz et contemporaine.

Elle découvre le Mime Corporel Dramatique d’Etienne Decroux à 20 ans lors d’un stage intensif d’été et décide de partir à Paris pour se former à cette technique à l’Ecole Internationale de Mimodrame Marcel Marceau et aux Ateliers de Belleville sous la direction de Ivan Bacciocchi.

Lire la suite . . .

Passionnée par les arts du mouvement et le croisement des styles et des univers artistiques, elle participe à diverses productions tant dans le théâtre gestuel, que dans la danse et le cirque.

Elle découvre le wadaiko auprès de Mariko Kubota-Sallandre en 2006 et trouve dans cet art, une source infinie de présence et de liberté. Le corps devient l’instrument, le geste libère le son.

L’élégance et la précision des mouvements, la richesse des rythmes et la profondeur du son du tambour japonais, sont depuis le centre de sa recherche artistique.

Riche de l’expérience de plusieurs groupes de taiko, elle fonde en 2015 NIKA TAIKO avec Annabelle Liberge.

^ Réduire le texte

Crystel Zrnjevic

Crystel Zrnjevic

Joueuse de wadaiko

Venant du monde des arts martiaux, escrime et judo en particulier, elle découvre le wadaiko lors d’un voyage au Japon en 2009. Ce fut un véritable coup de foudre !

Lire la suite . . .

Sa passion l’a conduite à se perfectionner dans le style Oedo Sukeroku, et à travailler aussi bien sur nagado, sur shime que sur odaiko. Elle aime cet engagement total du corps et de l’esprit que cet art unique exige, sa puissance et sa subtilité, sa profondeur et sa délicatesse.

Ayant le goût du partage, des rencontres et de la création, elle travaille également en collaboration avec de nombreux musiciens et artistes venant d’univers très différents et poursuit sa formation auprès de Khalid Kouhen, percussionniste de renom et maître des tablas indiens.

^ Réduire le texte

Franck Glowacz

Franck Glowacz

Joueur de wadaiko & chanteur

Curieux par nature, il se forme au théâtre puis au chant : Lyrique, Jazz, Pop et débute le taiko en 2010 touché par son énergie, ses vibrations et l’exigence technique requise.

Lire la suite . . .

Formé au taiko par Mariko Kubota-Sallandre pendant 8 ans, il s’ouvre également à d’autres professionnels grâce à des stages intensifs notamment au Japon et en Angleterre, ainsi que sur scène à 3 « European Taiko Conferences » et au 2ème « European Taiko Concert ».

Pratiquant le Shiatsu et appréciant le beau geste en Aïkido, il intègre ces influences pour une meilleure compréhension et pratique du wadaiko et in fine, une plus juste interprétation.

^ Réduire le texte

Sarah Dhaine

Sarah Dhaine

Joueuse de wadaiko

Sarah Dhaine pratique la danse classique depuis son enfance et l’enseigne depuis 2014. Elle se forme également au mime en entrant à l’Ecole Internationale de Mime Corporel Dramatique en 2008.

Lire la suite . . .

Travailler le corps à travers le mouvement et le rythme est ce qui l’anime. Elle est curieuse et toujours en quête de nouvelles sensations.

En 2012, son intérêt pour le spectacle vivant et les arts visuels la pousse à intégrer le groupe de percussions japonaises Paris Taiko Ensemble avec lequel elle apprend l’art du wadaiko et participe à divers évènements.

Elle rejoint le groupe NIKA TAIKO en 2021.

^ Réduire le texte