NIKA TAIKO


Le groupe de percussions japonaises NIKA TAIKO a été fondé à Paris en 2015 par Annabelle Liberge et Diana Cavalieri.

Issues de formations artistiques musicales et scéniques, leur parcours se croisent en formation traditionnelle de wadaiko (tambour japonais) au sein de l'association Wadaiko MAKOTO à Montreuil (93).
Elles ont été formées par Mariko KUBOTA SALLANDRE de 2006 à fin 2011. Elles décident ensuite de pratiquer cette discipline de manière indépendante, tout en gardant les valeurs qui leur ont été transmises.

Depuis 2012 la normande et l'italienne revisitent le tambour japonais en improvisant et en composant des œuvres originales mêlant des rythmiques traditionnelles et contemporaines.
Elles partagent et transmettent leur passion du taiko que ce soit sur scène, lors de stages et en collaborant avec divers artistes tels que danseurs, musiciens, vidéastes, plasticiens...

En 2017, le groupe s'est agrandi en accueillant deux nouveaux membres actifs.

L’équipe Artistique


Annabelle Liberge

Fondatrice
Formée au conservatoire de Musique du Havre, elle compose et joue du piano depuis son enfance. Elle se passionne pour les percussions japonaises en 2009, à la suite d’un voyage au Japon, lors d’un concert du groupe Kodō.

Elle a aussi pratiqué les percussions coréennes et s’initie depuis peu à la Kalimba et à la Sansula (lamellophones Africains).
Emplie d'une curiosité sans limite pour les musiques et cultures du monde, elle aime composer et expérimenter de nouvelles sonorités en quête constante d’harmonie.
La création est son moteur principal.

Diana Cavalieri

Fondatrice
Issue de l’Ecole Internationale de Mimodrame Marcel Marceau, où elle se perfectionne en acrobatie, mime, danse, escrime et théâtre, elle oriente par la suite sa formation dans le cirque et la danse contemporaine.

Elle découvre le wadaiko en 2006.

L’élégance des mouvements, la richesse des rythmes et la profondeur du son du tambour japonais sont depuis le centre de sa recherche professionnelle.

Riche de l’expérience de plusieurs groupes, elle fonde en 2015 le groupe NIKA TAIKO avec Annabelle Liberge.

Man-hie Jine

Membre actif
Modulant son savoir-faire sur plusieurs instruments de percussions coréennes, elle passe du Modeumbuk (tambour posé frappé sur un rythme dynamique) au Samgomu (3 tambours dréssés, frappés dans une chorégraphie alliant la grâce à la force).

Elle a participé à de nombreux concerts en France (Bayonne, Toulouse, Strasbourg, lors de fêtes des universités comme HEC, INALCO, fêtes des arts martiaux), en Allemagne (festivals des villes), en Autriche, en Slovaquie, en Côte d’Ivoire.

Elle rejoint NIKA TAIKO en apportant son enthousiasme et son expérience.

Michel Ribal

Membre actif
Professeur d'Arts Martiaux et ancien athlète de haut niveau dans plusieurs disciplines : Iaidō (6ème dan), champion du monde en 1995 de Nunchaku (“Bleeder”). Il est aussi entraîneur de l’équipe de France de Iaidō depuis 2008.

Il ajoute à sa palette la pratique du wadaiko en 2010, évolue dans plusieurs groupes puis fonde Kaminari no Kodomo Taiko. Il participe aussi au clip vidéo “IRON” de WOODKID.
Suite à cette expérience, il s’oriente vers le métier d’acteur.

Il compose et réalise par ailleurs plusieurs albums musicaux, dont les thèmes suggèrent des univers mélancoliques, sombres ou mystérieux.